[Actualités] Comment échapper au flicage de Google

Le géant de l’internet croise dès aujourd’hui les traces que vous laissez sur ses différents services.Voici comment limiter les dégâts.

C’est aujourd’hui que le géant de l’internet unifie les règles de confidentialité de ses différents services. Les informations laissées par un internaute sur Gmail, YouTube, Maps, etc. sont désormais croisées afin d’établir son profil plus précisément. Objectif: offrir une recherche plus précise et vendre des publicités plus ciblées.Google (GOOG 622.4 0.67%) affirme simplifier son système et garantir la protection des données privées, mais des organes étatiques dénoncent des zones d’ombre.

Mandatée par les autorités européennes de protection des données, la commission française de l’informatique et des libertés (CNIL) a analysé la nouvelle charte de Google et demandé un report en attendant des clarifications. Informé, le géant de l’internet a cependant refusé de différer l’entrée en vigueur de sa charte.

Les plus radicaux renonceront à Gmail, YouTube & Co et se tourneront vers d’autres horizons. Le choix est vaste. Pour les autres voici quelques règles pour éviter de laisser trop de traces.

Règle N°1: ne restez pas connecté à votre compte Google.

Une fois vos tâches effectuées sur Gmail ou Google +, pensez à vous déconnecter. Vous éviterez que le moteur de recherche garde en mémoire toutes vos requêtes ou les vidéos que vous regarderez sur YouTube.

Règle N°2: supprimez vos historiques.

L’ONG de défense des droits sur internet Electronic Frontier Foundation (EFF) recommande aux utilisateurs soucieux de leur vie privée d’effacer leur historique de recherches stocké chez Google. Elle a publié un mode d’emploi sur son site permettant de suspendre l’archivage et sortir ces infos de l’affinage du moteur de recherche.

Il est également recommandé de supprimer l’historique YouTube et de désactiver la fonction. Pour ce faire, l’utilisateur doit se logger sur son compte, et faire le ménage en cliquant sur «gestionnaire de vidéos» puis «historique». En plus d’effacer toutes les séquences, il ne faut pas oublier de désactiver la fonction.

Règle N°3: ne jamais se googler

Selon l’EFF, il est déconseillé de chercher des informations personnelles trop précises à son sujet (nom + numéro de téléphone ou nom + adresse) sur Google, même pour vérifier si elles sont présentes ou non, sous peine d’informer le moteur de recherche.

Règle N°4: chattez en privé

Sur Gtalk, la messagerie instantanée de Gmail, il est conseillé de «passer en mode privé», pour éviter que les échanges ne soient automatiquement enregistrés. L’option est disponible dans le menu «Action».

Les plus prudents, ou paranos, c’est selon, n’hésiteront pas non plus à faire le ménage sur Google Docs. Le site data liberation propose une marche à suivre. Enfin il est utile de rappeler que tous les services Google ne sont pas identifiables de prime abord par leur nom (Picasa, Blogger, Android). Attention donc à ce que vous dites de vous là aussi.(Newsnet)

Gallery | This entry was posted in Informatique and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s