[Actualités] Megaupload: «La police a fait le spectacle pour le FBI»

Libéré sous caution mais privé d’internet, Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload, s’est confié par téléphone sur son arrestation, qu’il juge «politique».

Accusé de piratage, privé de sa fortune et d’accès à internet, Kim Dotcom (Kim Schmitz de son vrai nom), est assigné à domicile, en Nouvelle-Zélande. Arrêté le 19 janvier, libéré sous caution le 22 février, le patron de Megaupload attend maintenant de savoir s’il sera extradé vers les Etats-Unis.

Le site TorrentFreak s’est entretenu avec lui par téléphone. Le big boss du site de téléchargement assure qu’il se porte comme un charme. «En ce moment, je récupère», explique-t-il, d’une voix calme et posée.

Il savoure le calme retrouvé avec sa femme et ses enfants après son arrestation mouvementée. «Vous auriez dû voir ça. C’était comme une zone de guerre, note Kim Dotcom. Des policiers armés partout, deux hélicoptères… Les autorités néo-zélandaises ont sûrement fait le show pour le FBI».

L’entrepreneur se veut optimiste pour la suite. «Nous pensons que nous allons gagner. L’opération de la police est allée trop loin, c’était disproportionné.»

Kim Dotcom reste discret sur sa ligne de défense, mais elle devrait s’appuyer sur la conviction que Megaupload agissait en toute légalité. Et de conclure: «J’ai l’impression que cette action contre nous était politique.»(Newsnet)

Gallery | This entry was posted in Informatique and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s