[Actualités] Les rebelles masqués enrichissent Warner Bros

La récupération du masque de «V pour Vendetta» par le collectif de hackers profite à la multinationale. L’accessoire figure parmi les meilleures ventes sur Amazon et les revendeurs en Suisse se frottent les mains.

Samedi dernier, ils étaient des dizaines de milliers en Europe à afficher le même sourire narquois. Des membres du groupe de hackers Anonymous et des défenseurs des libertés sur Internet sont descendus dans la rue pour s’opposer à un durcissement de la loi contre les téléchargements illégaux. Dans leur ligne de mire: les multinationales du divertissement qui défendent bec et ongles le respect du droit d’auteur et tentent de freiner les échanges illicites de fichiers musicaux ou vidéos.

Ironie de l’histoire: chaque masque acheté par les manifestants enrichit un peu plus un de leurs adversaires. Warner Bros a produit une adaptation cinématographique de la bande dessinée «V pour Vendetta» d’Alan Moore. «Nous détenons les droits sur ces masques», confirme Paul McGuire, responsable de la communication. Que pense la multinationale de la récupération de ce déguisement? «No comment.» Le porte-parole refuse également d’indiquer les revenus liés à la vente de ces masques. Une chose est sûre: les royalties encaissées ont contribué, dans une modeste mesure, aux 2,88 milliards de dollars de bénéfice net réalisés par la société mère, Time Warner, en 2011.

Selon Rubie’s Costume, la firme américaine chargée de distribuer le masque, 100 000 exemplaires auraient été vendus l’année dernière dans le monde. Un chiffre record depuis la sortie du film en 2005, qui en fait le masque le plus vendu loin devant celui de Harry Potter ou de Spiderman. «Nous sommes en rupture de stock et nous avons dû relancer la production qui se fait en Chine, explique Victoria Lacaille-Desse, cheffe de produit pour le marché français. Nous espérons recevoir 2000 pièces ces prochaines semaines, mais je doute que cela suffise.»

Un sourire pas gratuit

Sur le Web, le masque moustachu truste depuis plusieurs semaines les premières places des meilleures ventes sur Amazon, dans la catégorie «jeux et jouets», devant les Lego Star Wars. Les modèles en plastique sont proposés pour une dizaine de francs environ. Les pirates les moins fauchés opteront pour celui en résine, vendu 90 francs.

Boom après MegaUpload

De nouvelles manifestations en faveur de la liberté sur Internet sont prévues samedi prochain dans plusieurs villes d’Europe, y compris en Suisse. Et les militants ne sont pas encore tous équipés. «Nous recevons des téléphones de tout le pays, malheureusement nous sommes en rupture de stock», témoigne Armando Imondi, responsable des ventes chez ITS Informatique. Ce magasin lausannois a flairé le bon coup il y a quelques mois en ajoutant ce produit à son catalogue, mais n’arrive pas à suivre la demande. «Nous venons de commander 300 pièces, mais il devient de plus en plus difficile de s’approvisionner.»

Les trois autres magasins en Suisse romande contactés annoncent également ne plus avoir un masque sous la main. «La demande a explosé depuis la fermeture de MegaUpload», constate Pascal Arn, chez Coin-Op, à Chavannes-près-Renens. Les prochaines livraisons n’auront probablement pas lieu avant avril ou mai. Alors, en désespoir de cause, des internautes proposent des marches à suivre pour fabriquer son masque chez soi avec du papier, de la colle et des ciseaux. Une confection artisanale qui, elle, n’enrichit pas Warner Bros.

Gallery | This entry was posted in Informatique and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s