[Actualités] Une société chinoise veut la peau d’Apple

Un fabricant d’écrans plats menace d’attaquer la marque à la pomme aux Etats-Unis pour obtenir 2 milliards de dollars de dommages et intérêts. Il a déjà réussi à faire interdire l’iPad dans certaines villes chinoises.

Les avocats de Proview Technology, une société basée à Shenzhen (sud) veulent aussi empêcher que la tablette d’Apple (AAPL 506.86 0.93%) puisse être exportée de Chine, où elle est assemblée, ou y être importée. L’an dernier, Apple avait intenté un procès à Proview devant un tribunal chinois pour utilisation illégale du nom iPad, mais la cour a rejeté sa plainte à la fin de l’année pour manque de preuves.

La filiale taïwanaise de Proview, dont la maison mère est à Hongkong, avait déposé dès l’an 2000 le nom IPAD dans plusieurs pays dont la Chine, avant de les céder à Apple pour l’ensemble du monde.

Mais Proview (Shenzhen) fait valoir que cette cession de droits ne s’appliquait pas à la Chine, et a intenté plusieurs actions en justice dans ce pays contre Apple, et menace désormais de porter le différend devant la justice américaine.

2 milliards dans le viseur

«Nous sommes en train de sélectionner trois cabinets d’avocats pour demander 2 milliards de dollars de dommages et intérêts à Apple aux Etats-Unis», a déclaré lors d’une conférence de presse à Pékin Li Su, le président du groupe Hejun Vanguard, qui travaille avec les créanciers de Proview pour restructurer cette société lourdement endettée.

Le boss de Proview, Yang Rongshan a pour sa part assuré vouloir protéger sa marque et demander à Apple d’arrêter de vendre l’iPad en Chine, niant chercher à obtenir des dommages et intérêts pour sauver de la faillite sa société.

«Nous possédons la marque IPAD en Chine. Si vous étiez à ma place… vous essaieriez de protéger vos droits», a-t-il déclaré à la presse. L’an dernier, un tribunal de Hongkong avait jugé valide l’accord de cession des droits du nom IPAD pour le monde entier.

Ma Dongxiao, un avocat de Proview, a argué vendredi que l’accord avait été négocié par Apple par l’intermédiaire d’une autre société, laquelle s’était engagée à ne pas fabriquer de produits concurrents de ceux de Proview. Le fabricant chinois a fabriqué jusqu’en 2009 un ordinateur de bureau appelé IPAD.

Dans certaines villes chinoises, les autorités auraient saisi des iPads d’Apple, selon des informations de presse, mais la tablette continuait vendredi à être vendue dans les magasins Apple en Chine ainsi que sur des sites chinois en ligne.

La Chine compte pour Apple

Ces démêlées tombent mal pour Apple, qui tente de progresser sur le marché chinois. C’est dans cette optique que le nouveau système d’exploitation pour Mac, Mountain Lion, intègre des options spécialement destinées aux utilisateurs asiatiques. La firme à la pomme espère capitaliser sur ses ventes d’iPhones et d’iPads, afin de populariser ses ordinateurs dans l’Empire du Milieu.

Mais la partie s’annonce rude. D’autant Apple a vu sa part du marché chinois des smartphones reculer fin 2011 pour le deuxième trimestre consécutif face à la concurrence des constructeurs locaux et à l’attentisme de certains acheteurs avant la commercialisation de son iPhone 4S.

Le groupe à la pomme ne détenait plus que 7,5% du segment des smartphones sur le marché chinois, le premier du monde pour la téléphonie mobile sur octobre-décembre, contre 10,4% au trimestre précédent, selon les données de la société d’études Gartner. Face à lui, le constructeur local Huawei est monté à 12,6% et ZTE à 11,1%.(afp/SK/Newsnet)

Gallery | This entry was posted in Actualités, Informatique and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s